Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Innovation Canada : Le pouvoir d'agir
Rapport spécial sur l'achat et l'approvisionnement

Table des matières


Introduction

Les principaux achats courants et planifiés des Forces canadiennes comprennent des hélicoptères maritimes, des avions d'attaque interarmées F35, des navires de patrouille extracôtière dans l'Arctique, la prolongation de la vie des frégates canadiennes, des flottes d'avions de transport stratégique et tactique, des hélicoptères de transport moyen à lourd, des camions logistiques de taille moyenne, des navires de soutien interarmées, des acquisitions de chars, des acquisitions de véhicules blindés et des véhicules de combat terrestre.

Dans le cadre de l'Examen du soutien fédéral de la recherche-développement, le groupe d'experts a jugé que le recours à l'achat et l'approvisionnement du gouvernement fédéral pour soutenir l'innovation en entreprise méritait une attention particulière. L'approvisionnement peut jouer un rôle important dans la promotion de l'innovation en entreprise parce qu'ils sont un instrument complémentaire d'attraction par la demande dont l'impact direct sur les entreprises est supérieur à celui des programmes axés sur la stimulation de l'offre. Ce point de vue s'est confirmé durant les consultations menées auprès des intervenants et lors d'entretiens avec des décideurs d'autres pays.

Le groupe d'experts s'est aussi penché sur l'approvisionnement en raison de la possibilité unique et sans précédent d'utiliser les crédits de 240 milliards de dollars (montant annoncé publiquement) consacrés par le gouvernement fédéral à la défense et à la sécurité afin d'accroître les capacités technologiques de l'industrie canadienne. À cet effet, le gouvernement du Canada s'est engagé, dans son budget de 2011, à élaborer « une stratégie d'approvisionnement, en consultation avec l'industrie, afin de maximiser la création d'emplois, de soutenir la capacité de fabrication et l'innovation au Canada et de stimuler la croissance économique au pays ».

À la suite de cet engagement, le ministre des Travaux publics et des services gouvernementaux a demandé au ministre d'État (Sciences et Technologie) de charger le groupe d'experts, en consultation avec le milieu des affaires, de formuler des conseils particuliers sur l'optimisation des budgets d'approvisionnement militaire par le gouvernement afin d'atteindre ces objectifs. Il est donc possible d'élaborer une stratégie sur l'industrie de la défense qui tire le meilleur parti des acquisitions importantes d'équipement, tout en mettant en place un système complémentaire, plus général, de soutien à long terme des petites et moyennes entreprises (PME) cherchant à intégrer les chaînes de valeur mondiales.