Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Innovation Canada : Le pouvoir d’agir

Annexe C — Biographie des membres du groupe d’experts

Thomas Jenkins

M. P. Thomas Jenkins est président exécutif et stratège en chef de la société Open Text Corporation, de Waterloo (Ontario), la plus grande société indépendante de logiciels du Canada. Il exerce les fonctions d'administrateur d'Open Text depuis 1994, et de président depuis 1998. De 1994 à aujourd'hui, M. Jenkins a été président, puis chef de la direction et enfin stratège en chef d'Open Text Corporation. Il a occupé plusieurs postes de direction à DALSA Inc., fabricant dans le domaine de l'imagerie électronique situé à Waterloo, en Ontario. Auparavant, il a occupé divers postes en technique et en gestion au sein de plusieurs entreprises de technologie de l'information au Canada.

En plus de ses responsabilités au sein d'Open Text Corporation, M. Jenkins est président du centre d'excellence fédéral du Canadian Digital Media Network (CDMN). Il a été nommé membre du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et a été membre du Groupe d'étude sur les politiques en matière de concurrence du gouvernement du Canada, qui a présenté son rapport en 2008. Il a également été nommé membre du Comité directeur du Réseau ontarien de commercialisation (ROC) du gouvernement de l'Ontario, qui a présenté son rapport en février 2009. M. Jenkins est membre du conseil d'administration de BMC Software Inc., fabricant de logiciels situé à Houston, au Texas. Il est aussi membre du conseil consultatif du doyen de la faculté de génie de l'Université de Waterloo, et membre du conseil d'administration de l'Institut C. D. Howe, du Conseil international du Canada et du Conseil canadien des chefs d'entreprise.

M. Jenkins est titulaire d'un M.B.A. en entrepreneuriat et en gestion de la technologie de la Schulich School of Business de l'Université York, d'une maîtrise en sciences appliquées en génie électrique de l'Université de Toronto et d'un baccalauréat en direction d'études techniques en génie physique et commerce de l'Université McMaster.

Bev Dahlby, Ph. D.

M. Bev Dahlby est professeur et chercheur à l'Institute of Public Economics de l'Université de l'Alberta.

M. Dahlby a publié de nombreux ouvrages sur la politique fiscale et le fédéralisme fiscal. Son ouvrage, The Marginal Cost of Public Funds: Theory and Applications, a été publié par MIT Press en 2008. En 1998-1999, il a été titulaire du poste de professorat de recherche McCalla à l'Université de l'Alberta. Il a été chercheur invité au groupe de recherche sur les politiques économiques de l'Université de Copenhague, à l'Australian Taxation Studies Program de l'Université de New South Wales, à l'école d'études supérieures de la Fondation Getulio Vargas à Rio de Janeiro, au département d'économie du secteur public de l'Université d'Innsbruck et au département d'économie de l'Université de Marburg. Il a été conseiller auprès des gouvernements fédéral et provinciaux au Canada relativement à la réforme de la fiscalité des entreprises, au programme de péréquation, aux crédits d'impôt pour l'industrie de la télévision et du cinéma, à la fiscalité des investissements directs étrangers au Canada, et à la conservation des revenus des ressources non renouvelables en Alberta. À l'étranger, il a agi à titre de conseiller en matière de réforme fiscale au Malawi pour le Fonds monétaire international, en Thaïlande pour le Thailand Development Research Institute de Bangkok et au Brésil pour la Banque mondiale. En mai 2010, M. Dahlby a reçu le prix commémoratif Doug Purvis de l'Association canadienne d'économique, en reconnaissance de son travail dans le domaine de la politique économique au Canada.

M. Dahlby est titulaire d'un baccalauréat de l'Université de la Saskatchewan, d'une maîtrise de l'Université Queen's et d'un doctorat de la London School of Economics. Il s'est joint au département des sciences économiques de l'Université de l'Alberta en 1978, après avoir terminé son doctorat.

Arvind Gupta, Ph. D.

M. Arvind Gupta est professeur en sciences informatiques à l'Université de la Colombie-Britannique, et PDG et directeur scientifique de MITACS (Mathematics of Information Technology and Complex Systems), un réseau de recherche national qui réunit le secteur de l'éducation ainsi que les secteurs privé et public dans le but d'élaborer des outils pour l'économie du savoir au Canada. Il préside également le comité de gestion de la recherche de MITACS, dont il est membre du conseil d'administration et du comité exécutif.

Avant de se joindre à MITACS, M. Gupta a participé à la fondation du Pacific Institute for the Mathematical Sciences et de la Banff International Research Station for Mathematical Innovation and Discovery.

M. Gupta est membre de nombreux organismes de recherche, notamment l'Association of Computing Machinery, l'European Association of Theoretical Computer Science et l'Institute of Electrical and Electronics Engineers, et est chercheur attaché à l'Advanced Systems Institute.

Il est également membre du Comité consultatif sur la stratégie internationale du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, du British Columbia Natural Resource and Applied Science Endowment Fund Advisory Committee et de la Banff International Research Station.

M. Gupta est directeur de la rédaction de deux séries de livres sur les mathématiques industrielles, et président du Congrès international sur les mathématiques appliquées et industrielles de 2011. Il est titulaire d'un baccalauréat en sciences de l'Université McMaster, et d'une maîtrise en sciences et d'un doctorat de l'Université de Toronto.

Monique F. Leroux

Monique F. Leroux, FCA et FCMA, est présidente du conseil et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins depuis 2008. À titre de présidente élue, elle représente l'ensemble des caisses Desjardins et dirige le premier groupe financier coopératif au Canada et le sixième dans le monde, avec un actif de plus de 175 milliards de dollars.

Entre 2001 et 2008, Mme Leroux a occupé diverses fonctions au sein de Desjardins, dont le poste de chef de la direction financière du Mouvement ainsi que de présidente de Desjardins Société financière et chef de la direction de ses filiales. Avant de se joindre au Mouvement Desjardins, Mme Leroux a été première vice-présidente exécutive et chef de l'exploitation de Quebecor inc., après avoir œuvré à la Banque Royale du Canada comme première vice-présidente, Direction du Québec, et première vice-présidente, Finances, au siège social du Groupe financier RBC. Quelques années auparavant, elle avait amorcé sa carrière chez Ernst & Young, où elle est devenue associée directrice des services auprès du secteur financier québécois, puis responsable de la vérification et de la consultation auprès de sociétés d'envergure nationale et internationale.

Mme Leroux a siégé à bon nombre de conseils d'administration de grandes entreprises et a été membre de nombreux comités et organismes au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde. Elle est actuellement vice-présidente et membre du conseil de la Confédération internationale des banques populaires et membre des conseils d'administration du Conference Board du Canada et du Groupement Européen des Banques Coopératives, siégeant également au comité exécutif de ce dernier organisme. Elle est aussi membre du Global Agenda Council du Forum économique mondial, du Club des Gouverneurs des HEC Montréal ainsi que des Gouverneurs de Montréal International. Dans le passé, elle a notamment été présidente de l'Ordre des comptables agréés du Québec et gouverneure de l'Institut canadien des comptables agréés.

Au fil des ans, son expertise et ses réalisations dans les domaines de la gestion, de la finance, de la comptabilité et de la gouvernance furent largement reconnues, notamment par l'attribution de doctorats honoris causa de l'Université du Québec à Chicoutimi, de l'Université Concordia et de l'Université Bishop. Mme Leroux a également reçu de nombreux prix soulignant son leadership. Ainsi, récemment, elle a été consacrée l'une des « 25 visionnaires en action du Canada » par le quotidien The Globe and Mail; de plus, le Forum des politiques publiques lui a décerné un de ses prix d'honneur 2011. Mme Leroux met généreusement son temps au service d'un grand nombre d'organismes à but non lucratif. Par exemple, elle occupe la fonction de présidente des Jeux d'été du Canada qui se dérouleront à Sherbrooke en 2013.

David Naylor

Le docteur David Naylor a été nommé 15e recteur de l'Université de Toronto en octobre 2005. Il a reçu un doctorat de la faculté de médecine de l'Université de Toronto en 1978. Il a également obtenu un doctorat en philosophie de la faculté des études sociales et administratives de l'Université d'Oxford en 1983, où il a étudié grâce à la bourse Rhodes. Membre du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (médecine interne), il s'est joint au département de médecine de l'Université de Toronto en 1988, et y a été nommé professeur titulaire en 1996. Le docteur Naylor a été directeur fondateur de l'Institut de recherche en services de santé (1991-1998), avant d'être nommé doyen la faculté de médecine et vice-recteur aux relations avec les établissements de santé, à l'Université de Toronto (1999-2005).

Le docteur Naylor est coauteur d'environ 300 publications savantes touchant l'histoire sociale, la politique publique, l'épidémiologie et la biostatistique, l'économie de la santé, ainsi que la recherche sur les services de santé et cliniques dans la plupart des domaines de la médecine. Il conseille les gouvernements au Canada et à l'étranger sur les enjeux stratégiques depuis plus de 20 ans, et a été président du Comité consultatif national sur le SRAS et la Santé publique en 2003. Le docteur Naylor est membre de la Société royale du Canada et de l'Académie canadienne des sciences, Foreign Associate Fellow du US Institute of Medicine et Officier de l'Ordre du Canada. Il est également titulaire de plusieurs prix nationaux et internationaux, qui lui ont été décernés en reconnaissance de sa recherche et de son leadership en médecine, en soins de santé et en éducation.

Nobina Robinson

Depuis mai 2009, Mme Nobina Robinson occupe le poste de présidente et directrice générale de Polytechnics Canada, une alliance nationale de grands instituts de technologie et de collèges à fort coefficient de recherche qui reçoivent du financement public. Depuis 1990, elle a occupé divers postes au sein du gouvernement fédéral et du secteur sans but lucratif.

Mme Robinson a commencé sa carrière de fonctionnaire en 1990, lorsqu'elle s'est jointe au Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada en tant que stagiaire en gestion. Deux ans plus tard, elle devenait agente du service extérieur et a été déployée à titre d'agente politique à l'ambassade du Canada à La Havane de 1994 à 1997.

En 1998, Mme Robinson s'est jointe à la Fondation canadienne pour les Amériques (FOCAL), un groupe de réflexion indépendant et non partisan dédié au renforcement des relations entre le Canada et l'Amérique latine et les Caraïbes. De 1999 à 2002, elle a occupé le poste de directrice exécutive de la Fondation. Lors de tous les principaux événements de l'hémisphère, Mme Robinson a appuyé l'engagement de la société civile auprès des gouvernements des Amériques. De plus, elle a codirigé le sommet des organisations non gouvernementales au Sommet des Amériques tenu à Québec, en 2001.

Avant de se joindre à Polytechnics Canada, Mme Robinson était en poste à Ottawa à titre de conseillère principale en relations gouvernementales du Collège Seneca, où elle était chargée avant tout de défendre, auprès du gouvernement fédéral, les intérêts de l'un des plus grands collèges du Canada.

Mme Robinson détient un baccalauréat du Collège Amherst, au Massachusetts, ainsi qu'une maîtrise de l'Université d'Oxford (boursière du Programme de bourses d'études et de recherches du Commonwealth, 1985-1988); elle a poursuivi des études supérieures à l'Université Yale.