Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Capital et financement

Introduction

Le présent document de référence vise à fournir des renseignements supplémentaires liés au facteur « Capital et financement », l'un des quatre intrants clés pour l'innovation dans les entreprises abordés dans la section 2 du document de consultation du groupe d'experts. Les trois autres intrants sont les suivants : 1) les idées et les connaissances; 2) les personnes talentueuses, instruites et ayant de l'entrepreneurship; 3) les réseaux, les collaborations et les liens. L'appui du gouvernement fédéral à la R-D dans les entreprises prend la forme d'initiatives qui aident les entreprises à développer chacun de ces quatre intrants ou à y avoir accès. À ce titre, pour évaluer le rôle et l'efficacité des initiatives au cœur du présent examen, il est essentiel de comprendre le contexte canadien global dans lequel s'inscrit chacun des intrants.

Renseignements supplémentaires

Les renseignements suivants s'ajoutent à l'information présentée dans la partie du document de consultation du groupe d'experts traitant du capital et du financement :

  • Les deux graphiques ci-dessous montrent des tendances liées aux investissements en matière de capital de risque au Canada et aux États-Unis.

    Capital de risque investi en proportion du PIB (1998-2007)
    Capital de risque investi en proportion du PIB (1998-2007) Source : Principaux indicateurs de la science et de la technologie de l'OCDE, « VCReporter » de Thomson Financial et rapport « MoneyTree » de PricewaterhouseCoopers et la National Venture Capital Association. Les deux dernières publications ne sont pas disponibles en français.
    Capital de risque investi en proportion du PIB du secteur de la haute technologie (1998-2004)
    Capital de risque investi en proportion du PIB du secteur de la haute technologie (1998-2004) Source : Principaux indicateurs de la science et de la technologie de l'OCDE, « VCReporter » de Thomson Financial et rapport « MoneyTree » de PricewaterhouseCoopers et la National Venture Capital Association. Les secteurs du Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN) relevant de la haute technologie sont les suivants : 51, 54, 56, 334, 335 et 325. On ne dispose pas de données détaillées et comparables sur le PIB nominal à l'échelle des secteurs et industries pour les années postérieures à 2004.
  • Les marchés canadien et américain du capital de risque présentent des différences structurelles.

    Source : Daniel Sandler (2004), « Venture Capital and Tax Incentives: A Comparative Study of Canada and the United States », Association canadienne d'études fiscales.  L'année de référence est  2002. FCRT = fonds de capital de risque de travailleurs.
  • Les taux de rendement du capital de risque investi sont plus bas au Canada qu'aux États-Unis.

    Source : Conseil des académies canadiennes (2009), Innovation et stratégies d'entreprise : Pourquoi le Canada n'est pas à la hauteur.
  • Le graphique suivant montre le capital disponible mais non investi par les sociétés de capital de risque au Canada en proportion (%) du capital de risque investi.

    Source : « VCReporter » de Thomson Financial. Le capital disponible est le montant total de capital sous gestion moins les ressources déjà investies par un fonds de capital-investissement (aussi connu comme la liquidité). Pour les fonds de capital de risque de travailleurs (FCRT), les réserves requises par la loi ne figurent pas dans le calcul de la liquidité.
  • En ce qui a trait aux fonds de capital de risque de travailleurs, le graphique suivant montre le ratio des sommes mobilisées par rapport aux sommes investies.

    Source : « VCReporter » de Thomson Financial.
  • Depuis 2007, les investissements en capital de risque diminuent au Canada et aux États-Unis.

    Source : Association canadienne du capital de risque et d'investissement, « Canada's Venture Capital Industry in 2009 » (fondé sur des données de Thomson Reuters). Cette publication n'est pas disponible en français.
  • Toutes proportions gardées, les fonds canadiens de capital de risque appuient un plus grand nombre d'entreprises que les fonds américains de capital de risque.

    Source : Association canadienne du capital de risque et d'investissement, « Canada's Venture Capital Industry in 2009 »  (fondé sur des données de Thomson Reuters). Cette publication n'est pas disponible en français.
  • Le montant moyen des investissements en capital de risque par entreprise est plus élevé aux États-Unis qu'au Canada.

    Source : Association canadienne du capital de risque et d'investissement, « Canada's Venture Capital Industry in 2009 » (fondé sur des données de Thomson Reuters). Cette publication n'est pas disponible en français.
  • Le capital de risque en provenance de l'étranger est maintenant une importante source de capital de risque au Canada. Le graphique ci-dessous illustre la part du capital de risque de l'étranger dans les investissements en capital de risque au Canada.

    Source : « VCReporter » de Thomson Financial.
  • Les investisseurs étrangers en capital de risque génèrent des investissements de plus grande envergure au Canada.

    Source : Association canadienne du capital de risque et d'investissement, « Canada's Venture Capital Industry in 2009 »  (fondé sur des données de Thomson Reuters). Cette publication n'est pas disponible en français.
  • Au Canada, les investissements en capital de risque visent surtout le secteur des technologies de l'information et des communications (TIC).

    Source : « VCReporter  » de Thomson Financial.
  • Les investissements étrangers en capital de risque sont davantage concentrés dans le secteur des TIC que les investissements intérieurs en capital de risque. Le graphique ci-dessous illustre la part des investissements étrangers en capital de risque et la part des investissements intérieurs en capital de risque consacrées au secteur des TIC au Canada.

    Source : « VCReporter  »  de Thomson Financial.
  • En 2009, 53 % des investissements en capital de risque au Canada ciblaient le secteur des TIC.

    Source : Association canadienne du capital de risque et d'investissement, « Canada's Venture Capital Industry in 2009 »  (fondé sur des données de Thomson Reuters). Cette publication n'est pas disponible en français.
  • En 2009, 20 % des investissements en capital de risque au Canada ciblaient le secteur des sciences de la vie.

    Source : Association canadienne du capital de risque et d'investissement, « Canada's Venture Capital Industry in 2009 »  (fondé sur des données de Thomson Reuters). Cette publication n'est pas disponible en français.
  • En 2009, 9 % des investissements en capital de risque au Canada ciblaient le secteur des technologies non polluantes.

    Source : Association canadienne du capital de risque et d'investissement, « Canada's Venture Capital Industry in 2009 »  (fondé sur des données de Thomson Reuters). Cette publication n'est pas disponible en français.
  • Dans les dernières années, les fonds canadiens de capital de risque ont diminué leurs investissements à l'étranger. Le  graphique ci-dessous montre les montants investis à l'étranger par des investisseurs canadiens.

    Source : Association canadienne du capital de risque et d'investissement, « Canada's Venture Capital Industry in 2009 » (fondé sur des données de Thomson Reuters). Cette publication n'est pas disponible en français.
  • Une étude récente au sujet de la durée des placements de capital de risque au Canada et aux États-Unis indique qu'il y a une plus faible proportion de premiers appels publics à l'épargne (PAPE) au Canada qu'aux États-Unis. De plus, pour la période 1991–2004, l'étude indique que le délai moyen pour réaliser un PAPE était de 2,45 années au Canada de 2,95 années aux États-Unis. Les deux graphiques ci-dessous proviennent de l'étude en question.

    Durée des placements de capital de risque au Canada
    Durée des placements de capital de risque au Canada Source : Douglas Cumming et Sofia Johan, « Venture Capital Investment Duration », Journal of Small Business Management 2010 48(2), p. 228–257. Les données portent sur un échantillon de 557 entreprises au Canada et 1 607 entreprises aux États-Unis appuyé es par du capital de risque au cours de la période 1991-2004. La publication n'est pas disponible en français.
    Durée des placements de capital de risque aux États-Unis
    Durée des placements de capital de risque aux États-Unis Source : Douglas Cumming et Sofia Johan, « Venture Capital Investment Duration », Journal of Small Business Management 2010 48(2), p. 228–257. Les données portent sur un échantillon de 557 entreprises au Canada et 1 607 entreprises aux Etats-Unis appuyé es par du capital de risque au cours de la période 1991-2004. La publication n'est pas disponible en français.
  • Au chapitre du montant investi par travailleur, le secteur des entreprises au Canada a depuis longtemps tiré de l'arrière par rapport à celui des États-Unis dans le domaine des machines et du matériel relatifs aux TIC ainsi que des logiciels.

    Source : « Institute for Competitiveness & Prosperity » (2010), « Report on Canada 2010 ». Cette publication n'est pas disponible en français.