Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Contexte et mandate du groupe d'experts

Introduction

Le présent document de référence vise à fournir des renseignements supplémentaires liés aux sujets abordés dans la Section 1 du Document de consultation du groupe d'experts. La section en question traite des éléments suivants :

  1. la raison d'être de l'examen, accompagnée de renseignements contextuels sur le rendement de l'économie canadienne en matière d'innovation et de croissance de la productivité;
  2. un résumé du mandat et de la démarche du groupe d'experts.

Renseignements supplémentaires

Les faits suivants s'ajoutent à l'information présentée dans la section contextuelle du document de consultation :

  • La faiblesse relative du Canada au chapitre de l'intensité des DIRDE (dépenses intérieures de R-D du secteur des entreprises en pourcentage du PIB) s'inscrit dans une tendance de longue date. Le graphique ci-dessous montre l'évolution de l'intensité des DIRDE de 1981 à 2008.

    Source : OECD, Principaux indicateurs de la science et de la technologie (vol. 2010/1).
  • La productivité relative de la main-d'œuvre dans le secteur des entreprises au Canada accuse un retard par rapport à celle des États-Unis depuis de nombreuses années, et l'écart augmente depuis le milieu des années 1980. Le graphique ci-dessous montre la productivité de la main-d'œuvre du secteur des entreprises au Canada de 1947 à 2009 (en pourcentage de celle des États-Unis).

    Source : Centre d'étude des niveaux de vie (2010), « Aggregate Income and Productivity Trends: Canada vs. the US ». (une traduction française n'est pas disponible)
  • En raison du vieillissement de la « génération des baby-boomers », il est de plus en plus important d'augmenter l'innovation dans les entreprises au Canada. Les changements démographiques causés par le vieillissement des baby-boomers devraient donner lieu à une chute marquée du taux d'activité. À mesure que le bassin de main-d'œuvre rétrécira, le maintien ou l'augmentation du niveau de vie des Canadiens dépendra de plus en plus de la capacité du secteur des entreprises à innover davantage et à augmenter sa productivité (c.-à-d. accroître la valeur produite par heure de travail). Selon Mark Carney, le gouverneur de la Banque du Canada :

    La combinaison du ralentissement de la croissance de la productivité et de l'évolution démographique pourrait bien signifier que dorénavant le taux moyen d'expansion de la production potentielle au sein de l'économie canadienne se rapprochera davantage de 2 % […]. Si cet écart devait persister sur dix ans, la perte cumulative de revenu se chiffrerait à près de 30 000 $ par Canadien. Compte tenu des tendances démographiques au pays, la principale façon d'éviter cette perte est d'améliorer notre productivité.

    (Mark Carney, La productivité : une vertu dans un monde impitoyable, discours prononcé devant le « Ottawa Economics Association », 24 mars 2010.)